Type of resources

Available actions

Topics

Keywords

Contact for the resource

Provided by

Years

Formats

Representation types

Update frequencies

Status

Service types

Scale

Resolution

From 1 - 10 / 930
  • périmètre situé à moins de 500 m d'un pôle d'échanges

  • Sources INSEE, Recensements de la population au 01/01/2011 et au 01/01/2016 (fichiers détail, exploitations complémentaires) Chaque enregistrement du fichier détail « Individus » correspond à un individu décrit selon ses caractéristiques sociodémographiques, celles du ménage auquel il appartient, ainsi que les principales caractéristiques de sa résidence principale. Ces données sont diffusées à l’IRIS pour ceux qui comptent au moins 200 habitants. Ce seuil de 200 habitants vise le respect de la confidentialité des données. Ainsi, sur les 323 529 ménages que compte La Réunion en 2016 (RP, exploitation complémentaire), 669 sont exclus de l'analyse à l'échelle des quartiers. Les quartiers étant des regroupements d’IRIS partiels ou en intégralité. Plus de précisions sur le site insee.fr Indicateurs • Ménage Un ménage, au sens du recensement, désigne l'ensemble des personnes qui partagent la même résidence principale, sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté. Un ménage peut être constitué d'une seule personne. Il y a égalité entre le nombre de ménages et le nombre de résidences principales. Les personnes vivant dans des habitations mobiles, les bateliers, les sans-abris et les personnes vivant en communauté (foyers de travailleurs, maisons de retraite, résidences universitaires, maisons de détention, ...) sont considérées comme vivant hors ménage. • Évolution annuelle des ménages : Le taux d’évolution annuelle des ménages correspond au Taux de Croissance Annuel Moyen (TCAM) des ménages. Il s’agit de la variation moyenne entre deux valeurs de ménages sur une période donnée. TCAM = (((Nombre de ménages N)/(Nombre de ménages N-1))^((1/(N-(N-1) )) ) )-1 • Taille moyenne des ménages La taille d'un ménage est égale au nombre de personnes qui le composent, c'est-à-dire au nombre d'occupants de la résidence principale. Une taille moyenne des ménages peut être calculée à l’échelle d’une zone géographique. Taille moyenne des ménages=(Population totale des ménages)/(Nombre de ménages) • Desserrement des ménages Le desserrement des ménages correspond à la variation moyenne entre deux tailles des ménages sur une période donnée. Desserrement des ménages = (((Taillle moyenne des ménages N)/(Taillle moyenne des ménages N-1))^((1/(N-(N-1) )) ) )-1 • Type de ménage Les ménages sont classés selon les catégories suivantes, en fonction des caractéristiques familiales : -Ménage d'une seule personne ; -Ménage de plusieurs personnes ne comprenant aucune famille ; -Ménage avec famille, dont la famille principale est monoparentale ; -Ménage avec famille, dont la famille principale est un couple. • Nombre de familles Un ménage peut comprendre zéro, une ou plusieurs familles. Au sein d'un ménage, une personne peut soit appartenir à une famille et une seule, soit n'appartenir à aucune famille. • Structure familiale Une famille est la partie d'un ménage comprenant au moins deux personnes : -Soit un couple, avec le cas échéant son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage ; -Soit un adulte avec son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage (famille monoparentale).

  • Climatic data from the meteorological station of Mare Longue (primary forest, 300m of elevation) UMR PVBMT

  • Secteurs ciblés par les études de conception pour les travaux d'extension des secteurs irrigués. Cette couche représente le territoire pour lequel une étude de conception est en cours afin de développer le service de livraison d'eau brute principalement prévu pour les besoins agricoles. Le Département d'engage à ce stade des études sur l'apport d'irrigation sur les secteurs étudiés.

  • Cette donnée représente l’ensemble des secteurs sur lesquels il existe un réseau de livraison d’eau brute en service et pour lesquels est étudié toute demande d’abonnement. Cette donnée est issue des contrats Département/SAPHIR concernant la maintenance et la gestion clientèle des périmètres hydro-agricoles départementaux. La limite du périmètre de service : l’épaisseur du trait sur le plan papier à l’échelle 1/32 000ème est d’environ 3mm, ce qui signifie que le contour du périmètre de service présente une imprécision d’environ 90m de part et d’autre de l’axe du trait. Toute parcelle cadastrale faisant l’objet d’une demande et située dans cette zone d’imprécision est considérée dans le périmètre seulement si elle se situe dans les limites techniques du réseau hydraulique (reconnaissance des agents de terrain).

  • The beach profile is a sectional representation of its topography. The beach topography and its dynamics (by beach profile or transect approach) is illustrated by the acquisition of altimetry data along a fixed profile. 22 profiles are regularly monitored on the reef coast of Reunion Island: 2 profiles per year before the swell seasons of summer and austral winter; the impact of the events of strong swells (cyclones, southern swells) is systematically measured on the labeled Dynalit sites and more sporadically on the other sites. The methodology deployed locally since 2012 involves two Topcon Hiper II receivers (base and mobile) and one Topcon FC-250 controller (field notebook).

  • Ensemble des établissements d'accueil médicalisé d'enfant handicapé à La Réunion

  • Ensemble des établissements d'accueil médicalisé pour adulte handicapé à La Réunion

  • La donnée potentiel foncier 2019 est la réunion de deux jeux de données: les dents creuses et le potentiel foncier hors tâche urbaine. Les dents creuses sont des parcelles non construites entourées par des terrains bâtis. Les politiques actuelles de renouvellement urbain préfèrent la densification des zones urbaines à la consommation d’espaces agricoles et naturels. L’urbanisation des dents creuses est un principe repris dans de très nombreux SCOT et doit donc être pensée à l’échelle communale notamment dans le cadre des PLU. Le potentiel foncier hors tâche urbaine corresponde à des espaces non construits hors du tissu urbain calculés via le croisement de plusieurs données SIG. Les parcelles libres dont la surface est supérieure à 500m² pour une parcelle bâtie ou supérieur à 200m² pour une parcelle vierge sont assemblées pour créer un objet unique appelé îlot. Les îlots sont filtrés par rapport à leur forme, pour ne pas conserver les îlots tout en longueur s’avérant inconstructible dans un contexte réel. La formule suivante, construite de manière empirique par rapport à la taille moyenne des espaces identifiés et pour un résultat cohérent par rapport à la réalité terrain et au résultat attendu, permet d’effectuer ce filtre : surface_ilot / perimetre_ilot > 8 Ces espaces sont donc constitués de parcelles entières, mais également de morceaux de parcelles agglomérées ensemble pour former une entité géographique distincte. La données "potentiel foncier 2019" est donc la restitution de ces deux jeux de données avec des informations de qualification à l'échelle de la parcelle. VIGILANCE DE LECTURE Les espaces identifiés comme "non urbanisés" ne signifient pas qu’ils sont effectivement urbanisables. En effet, ce travail n’apporte aucune information sur le raccord de la parcelle aux réseaux d’eau ou d’électricité ni sur le système d’assainissement ou tout autre contrainte (indivision des terrains, pente, etc) empêchant un aménagement opérationnel. Par conséquent, celui-ci ne peut pas se substituer à une connaissance et une expertise de terrain. Ainsi, ce travail est porté à la connaissance des partenaires de l'aménagement du territoire à La Réunion dans le but de partager un vocabulaire commun sur le foncier non urbanisé et une base de connaissance en amont des projets opérationnels.

  • Cette étude visait deux objectifs : - identifier les caractéristiques de chaque territoire et les évolutions qui s’y opèrent - procéder selon ces caractéristiques une classification des territoires en terme d’attractivité Pour ce faire, l’Agorah a exploité un ensemble d’indicateurs issus : - des bases de données infracommunales de l’INSEE - de la base permanente des équipements de l’INSEE - la base permanente des équipements de l’AGORAH - la base d’occupation du sol agricole de la DAAF - la base de données du foncier économique de l’AGORAH - les bases sur les risques naturels de la DEAL - la base sur la politique de la ville de l’INSEE - la base des permis de construire de SITADEL - la base de demande de valeurs foncières de la DGFiP - la base SOUBIK de l’IRT