From 1 - 6 / 6
  • L'objectif de cette couche est de regrouper toutes les stations faisant l'objet d'un suivi régulier par la Réserve et pour lesquelles il existe des données (suivi poissons et/ou corallien).

  • Découpage de la RNMR en 168 zones homogènes du point de vue géomorphologique (Cote, Dépression d'Arrière Récif (DAR), Platier, Pente externe), réglementaire (niveaux de protection 1, 2A, 2B et 3) et des usages (pêches, navigation, loisir). Les côtes (hors périmètre de la RNMR) ont été représentées car concernées par certains usages de loisir (pêche du bord, plage-baignade, etc.). Le zonage est calé sur les balises réglementaires de la RNMR. La mise à jour 2020 du zonage intègre les modifications de zones de pêche listées dans l'Arreté prefectoral n°3416 du 31/10/2019, portant sur la règlementation des pêches traditionnelles. Les informations attributaires permettent de localiser précisément (et en fonction de la réglementation) les usages pratiqués dans le périmètre de la RNMR : pêches traditionnelles, de loisirs et professionnelles, inventaires réalisés par ULM et à terme les suivis biologiques des ressources. La surface totale couverte par la RNMR représente 3 550 ha. - La pêche professionnelle est autorisée dans plus de 80 % de la réserve marine, à l'exception des zones comprises entre les fronts récifaux à la limite des eaux, ici appelés "lagons" et des zones sanctuarisées. - La pêche traditionnelle est autorisée sur près de 50% des "lagons". - La pêche de loisir à la ligne est ouverte sur 57 % du linéaire depuis les côtes rocheuses (sauf zone surplombant un récif corallien autre qu'un banc récifal) et les plages de sables noirs. - La chasse sous marine est autorisée dans 43% de la surface (hors "lagons", zones de protections renforcées et sanctuarisées).

  • La couche des Aires Marines Educatives (AME) contient les quatre zones crées entre 2017 et 2019 dont l'objectif est de faire participer des classes (CM1 et CM2) dans la sensibilisation et le gestion du patrimoine culturel et naturel. Ainsi la RNMR accompagnée de ses partenaires, met en place tout un projet pédagogique et éco-citoyen de connaissance et de protection du milieu marin, tout au long de l'année scolaire. Les stations de suivis rattachées à ces AME représentent l'opportunité pour les enfants d'en apprendre plus sur la végétation, les dêchets pour les stations de plage et sur les récifs et leurs constituants pour les stations récifales.

  • Le sentier sous-marin de l’Hermitage est une activité de découverte du milieu marin à la fois pédagogique et ludique proposée tout au long de l'année par la Réserve Naturelle Marine de la Réunion. Il s'agit d'une animation créée en août 2002 par l'association Parc Marin de La Réunion, elle a permis depuis 2002 de sensibiliser plus de 25 000 personnes. La principale vocation du sentier sous-marin est la sensibilisation des scolaires, des collégiens (à partir de la 6ème), des lycéens, des étudiants ou des professeurs notamment. Le sentier sous-marin a aussi comme vocation la sensibilisation du « grand public » au travers d'une visite éco touristique unique à la Réunion. Véritable vitrine de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion, cette animation est possible grâce à la qualification exigeante des agents. (Brevet d'Etat de plongée et de natation). Toutes les interventions sur le sentier sous marin de l'Hermitage pour les scolaires et grand public sont gratuites.

  • Les différentes aménités, commodités, accessibilités et les paramètres susceptibles d'avoir un poids dans le potentiel attractif de la zone sont répertoriés dans la zone de 120 mètres au-dessus des laisses de basses mers. Certaines des couches proposées ici ont été créées dans le cadre de la thèse d'Anne Lemahieu, d'autres avaient été créées avant, mais ont pu être mises à jour à cette occasion.

  • Certaines zones ont été identifiées comme "Spot de Surf" et sont matérialisées ici par des points. On en compte 7 sur la commune de Saint-Paul.